Notice sur l'origine de la famille Coulon


Notes sur la notice de Paul Louis Auguste:

1Le diplôme d'anoblissement a été signé par Frédéric Guillaume IV le 19 juin 1847. Source : diplôme original, Fonds Coulon, Archives de l’État, Neuchâtel.

2Lire Barbarie.... (Vrai ?)

3L'ami de la famille, du moins de Joseph Coulon, père de Paul, était Paul Rabaut. C'est son fils Jean-Paul Rabaut, aussi pasteur puis homme politique, qui périt avec les Girondins en 1793. Quel Rabaut Paul Louis Auguste a-t-il connu à Paris en 1796?

4"Il partit à pied de Cornus, son sac sur l'épaule (...) à Genève y compléter leur instruction religieuse et y faire leur première communion". Tout est faux, sauf Jacques Carbonier et Genève. Ce n'est qu'une légende ! (les archives Coulon - correspondance de 1754 - contredisent ces affirmations).

5Paul Coulon a fait son apprentissage de commerce, de 3 ans, chez Rainaldis à Millau (avant de partir à Genève). Il s'agit probablement d'une initiation à la pratique des changes, etc.

6Il doit y avoir erreur : en 1759, lors de l'engagement de Paul par Pourtalès, Anne Viala avait 11 ans !

7Mme Gibolet était la sœur de J.-L. Pourtalès, mariée au pasteur Gibolet, encore bien vivant et bien portant ! Il doit s'agir d'une veuve de Genève, alliée Pourtalès...

8Nom inconnu dans les archives. Ne s'agirait-il pas de Gely, famille rouergate souvent citée dans le fonds Coulon?

Designed for 1920x1080
Cette page est encodée en UTF-8. Si les lettres accentuées sont incorrectes voyez avec votre navigateur.
© Thierry de Coulon - 2021